Notre réponse à l’abattage des chiens à Bali, Indonésie

A roaming dog walks along Sanur beach, Bali, in the run up to Balinese New Year.

Il s’agit d’un effort malavisé et le gouvernement balinais sape le programme de vaccination très efficace dans lequel il avait précédemment investi. L’abattage des chiens est à la fois cruel et inutile, car le nombre de chiens se rétablit rapidement. En fin de compte, tuer des chiens n’a aucun effet sur l’élimination de la rage ou sur le problème des chiens errants.

La combinaison de la propriété responsable des animaux de compagnie et de pratiques humaines en matière de population ne sont que deux façons efficaces d’aborder la situation. Avec trois décennies d’expérience dans la prestation de conseils aux gouvernements sur cette question, nous avons demandé au gouvernement balinais de collaborer à la recherche d’une solution, mais nous n’avons pas encore reçu de réponse. Nous les exhortons fortement à cesser immédiatement l’abattage des chiens errants et à chercher une solution de rechange plus humaine.

Joanna Tuckwell, notre directrice de campagne régionale pour l’Asie-Pacifique, a déclaré en réponse à la situation à Bali :

“Tuer des chiens pour réduire les populations de chiens errants ou éliminer la rage est totalement inefficace et inacceptable. D’après notre expérience, nous savons que les méthodes utilisées seront cruelles et extrêmement pénibles pour les chiens.

“Nous avons travaillé avec le gouvernement balinais en 2010, en vaccinant 210 000 chiens, ce qui a permis de réduire de 35 % le nombre de décès dus à la rage humaine et de 76 % celui des chiens. Ces résultats sont éloquents : les programmes de vaccination fonctionnent.

“Nous appelons le gouvernement balinais à mettre fin immédiatement à cette brutalité et à mettre en œuvre des programmes efficaces de vaccination et de gestion de la population canine – nous devons travailler ensemble pour sauver les chiens et protéger la population de Bali de la rage.

Mettre fin à l’abattage inhumain

Nous demandons aux gouvernements du monde entier de mettre fin à l’abattage inhumain de millions de chiens chaque année et d’introduire des alternatives humaines à l’abattage pour contrôler les populations de chiens errants.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *